Fléau des punaises de lit à Colmar, îlot d’immeubles contaminé

Exterminer punaise de lit - Bugator
Categorie: 

Dans un quartier de Colmar, des familles entières mènent une lutte acharnée contre un fléau endurant et sournois : les punaises de lit. Se sentant « à bout », une des mères de famille, Soraya Zimmer indique vouloir faire signer une pétition aux habitants de son immeuble.

 

Famille Zimmer, victime de punaises de lit depuis quelques mois

Soraya Zimmer vit avec son époux et ses 3 enfants, dans un immeuble, situé 4 rue Belgrade. Vivant dans un appartement de 5 pièces au 5ème étage, cette famille se dit « à bout » concernant la lutte contre les punaises de lit. Malgré les opérations de désinfection répétées (lessives, coups d’aspirateurs…) ainsi que les dizaines d’interventions de professionnels, les punaises de lit persistent et trouvent refuge dans les lattes des sommiers.

La mère de famille raconte son calvaire avant de se coucher. À la limite de la paranoïa, elle et sa famille organisent des opérations d’inspection des matelas et oreillers, en quête de traces de sang laissées par les punaises écrasées, ou des tâches plus sombres, produites par leurs défections.

Le jour où elle a décidé de sortir de son silence, elle a invité des journalistes chez elle pour témoigner de son mal. En effet, durant leur passage, ils ont remarqué des tâches caractérisées, signe de passage des punaises de lit sur le matelas. D’ailleurs, un photographe a réussi à capturer l’image d’une punaise, coincée dans l’embout d’une latte pour sommier. Les chambres à coucher sont les endroits préférés de ces bestioles, notamment dans les mobiliers comme le sommier.

Et pourtant, la famille a entrepris des travaux de rénovation dans les chambres d’enfant, en janvier 2020. Par la même occasion, le mobilier a été renouvelé, dans le cadre de la lutte contre les nuisibles. Mais en vain !

 

D’autres habitants du même immeuble, victimes d’invasion

4 étages au-dessus des Zimmer, vit Daniel et sa famille, également victimes de punaises de lit. Les occupants de l’appartement ont été contraints de se débarrasser de leurs lits et matelas, tous infestés par les nuisibles. Désormais, ils dorment sur des matelas pneumatiques. Dans ce logement, les punaises ont trouvé refuge dans les tapisseries.

Notons que l’îlot de quatre immeubles de logements sociaux, situés au 1 rue de Vienne, 2, 4 et 6 de Belgrade à Colmar sont tous contaminés par ces nuisibles. Gérés par Néolia et Pôle Habitat, ces immeubles sont par ailleurs prévus pour démolition. Ces immeubles n’ont jamais fait l’objet de travaux, dans le cadre du programme de rénovation urbaine. Et pourtant, ils comptent chacun 11 niveaux, avec 60 logements.

Pour rappel, le premier semestre de 2019 a recensé près de 400 000 sites infestés en France, dont 100 000 en Île-de-France, selon l’association Droit au logement. Ce chiffre a doublé en une année, avec près de 200 000 cas répertoriés de 2016 à 2017. L’association indique également le tarif pour chaque intervention, qui est de 300 à 350 euros, toujours en 2019.

Exterminer les punaises de lit peut devenir difficile lorsque ces petites bêtes deviennent résistantes.